Documentation Documentation
Identifiant IdRef : 20557775X
Notice de type Rameau

Point d'accès autorisé

Informations

Langue d'expression : Francais
Date de naissance :  2014
Note publique d''information : 
Comment se concrétise et s'actualise l'universalité du salut, dans la diversité ethnique des peuples, aux origines du christianisme? Peut-on séparer la sotériologie, la missiologie et l'ecclésiologie dans le récit lucanien? L'intégration ecclésiale de tous les sauvés, dans leurs différences ethnique et culturelle, est-elle une invention postérieure au christianisme primitif? L'existence des communautés chrétiennes, formées sur la base des origines ethniques, constitue un défi à l'universalité du salut, à l'activité missionnaire auprès des étrangers et à l'intégration de tous les sauvés. Ainsi, interroge-t-elle la capacité des communautés chrétiennes à sortir d'elles-mêmes et à accueillir ceux qui sont différents. En effet, hier comme aujourd'hui, les particularités ethniques et culturelles justifient parfois les divisions et les exclusions entre les peuples et entre les Eglises. Grâce aux apports de la critique historique, de la linguistique et de la sémiotique, l'étude de la mise en récit du cadre, des personnages, de l'intrigue et du point de vue, permet de découvrir comment Ac. 10, 1-11, 18 construit une identité chrétienne, sur la base de l'unité profonde entre la sotériologie, constitutive de l'universalité du salut. Le récit ne propose pas un christianisme formé des communautés ethnicisées, vivant en parallèle. Il ne suggère pas des communautés mono-ethniques ou mono-culturelles. L'histoire de Pierre et de Corneille construit plutôt une identité ecclésiale inclusive et respectueuse des différences ethniques et culturelles. A ce titre, le texte de Luc est capable de contribuer à la réflexion sur le "vivre-ensemble" dans les sociétés et dans les Eglises contemporaines marquées par la multi-centralité et confrontées aux questions d'identité.

Note publique d''information : 
How is the universality of salvation, in the ethnic diversity of the people, realized and actualized in the early Christianity? Can we separate, in the lukan story, the soteriology, the ecclesiology and the missiology? In the ecclesial integration of all the saved and invention subsequent to primitive Christianity? The existence of Christian communities formed on the basis of ethnic origins constitutes a challenge to the universality of salvation, to the missionary activity among foreigners and to the integration of all the saved. Thus, it queries the abilities of the Christian communities to go out of themselves, and to welcome those who are different. Indeed, yesterday like today, ethnic and cultural particularities justify sometimes divisions and exclusions between peoples and between churches. Thanks to the contributions of historical criticism, linguistics and semiotics, the study of settings, characters, plot and viewpoint that make it possible to discover how Ac. 10, 1-11, 18 builds a Christian identity on the basis of the profound unity between soteriology, missiology and ecclesiology. In the studied narrative sequence, ecclesial integration is constitutive of the universality of salvation. The story does not propose a Christianity of ethnic communities, living in parallel. It does not suggest mono-ethnic or mono-cultural communities. The history of Peter and Cornelius constructs rather an ecclesial identity inclusive and respectful of ethnic and cultural differences. As such, the lukan text is able to contribute to the reflection on "living together" in contemporary societies and churches marked by multi-ethnicity and confronted with the questions of identities.

Notices d'autorité liées

Autres identifiants

Utilisation dans Rameau

Le point d'accès peut être employé dans un point d'accès sujet

... Références liées : ...