Documentation Documentation
Identifiant IdRef : 208078584
Notice de type Rameau

Point d'accès autorisé

Informations

Langue d'expression : Francais
Date de naissance :  2000
Note publique d''information : 
Maxime le confesseur (580-662) a pris part aux controverses christologiques de son temps en exploitant les virtualités de la « définition » du concile de Chalcedoine (451), qui confesse « un seul et même christ... reconnu en deux natures, sans confusion, sans changement, sans division, sans séparation ». L'utilisation massive du vocabulaire de la « définition » par Maxime donne à penser que cette dernière constitue une clé pour interpréter son oeuvre, et, plus spécialement, pour comprendre un thème qui y tient une place importante : le thème de la divinisation. Celle-ci fera l'objet de notre recherche, dans la mesure ou l'on peut y voir l'exemple type d'une union qui va de pair avec la différence. Notre recherche prendra la forme d'une lecture de la mystagogie de Maxime, qui interprète l'action de l'église dans l'église-édifice, dans l'écriture et dans les rites de la syntaxe. Cette action est une initiation au mystère du christ, « puissance de relation » de dieu, conférant à toutes choses la structure de relation que la foi reconnait dans le christ lui-même. Celui-ci, tête du corps-église, fait participer ses membres à son propre mystère : en lui, par grâce, ils sont, selon une expression qu'il s'agira d'expliciter, « autant qu'il est possible, cela même qu'est dieu selon la nature et la causeé ? (mystagogie, ch. 24, 712 a).

Notices d'autorité liées

Autres identifiants

Utilisation dans Rameau

Le point d'accès peut être employé dans un point d'accès sujet

... Références liées : ...