Documentation Documentation
Identifiant IdRef : 213284251
Notice de type Rameau

Point d'accès autorisé

Informations

Langue d'expression : Francais
Date de naissance :  1994
Note publique d''information : 
La présente thèse examine l'activité théâtrale de John Mc Grath, comme auteur, metteur en scène et théoricien, entre 1958 et 1991. Elle évalue la dimension éthique de l'intervention de l'auteur et les implications esthétiques de sa volonté de communiquer avec un public populaire. Elle interroge nécessairement la validité de concepts tels que : théâtre politique, théâtre parallèle ou "Fringe", "Ceilidh-plays", théâtre interventionniste, théâtre carnavalesque. Elle situe l'œuvre dans un héritage national et international. Un regard contemporain s'attachera inévitablement a apprécier la validité et l'évolution de deux outils privilégiés lors de l'examen de l'activité de l'auteur : la sociologie et la sémiologie. Les questions du modernisme et du post-modernisme, de l'éphémère et de la postérité, de la distanciation et de l'identification, de l'université et de la contextualité surgissent inévitablement dans une étude dont l'objet central est celui du processus de création et de communication, du texte écrit au spectacle, avec un public habituellement éloigné des théâtres officiels. Epique, l'art de l'écriture et de la représentation propre à John Mc Grath s'enracine dans les cultures régionales, à Liverpool et dans les bassins industriels du nord de l’Angleterre, avant de refléter la diversité des traditions populaires Ecossaises. Novateur dans le dessin des contours esthétiques d'une contribution théâtrale au mouvement des sociétés contemporaines, John Mc Grath nous permet d'envisager la survie de son œuvre et de celle des courants théâtraux qui fondent leur action sur la place centrale de l'histoire

Note publique d''information : 
The current thesis examines John Mc Grath's theatrical activities as a playwright, as a director or as a theoretician, between 1958 and 1991. It estimates the etthical dimension of the intervention of the playwright, and the aesthetical implications of his wish to communicate with popular audiences. It inevitably questions the value of such concepts as : political theatre, parallel or fringe theatre, "Ceilidh-plays", interventionist theatre, carnival theatre. It situates John Mc Grath's works within national and international heritages. A contemporary bias will inevitably try and appreciate the validity and developments of two tools, privileged in the study of the activities of the playwright: sociology and semiotics. The questions of modernism and post-modernism, of short-lived and lasting works, of distanciation and identification, of universality and contextualisation inevitably arise out of a study whose key object is the process of creating and communicating, from writing to staging, with audiences who have usually been enstranged from official theatres. Epic, John Mc Grath's specific art of writing and staging has first been rooted in the regional cultures of liverpool and the industrial areas in the north of england, before reflecting the diversity of the popular traditions in scotland. Innovating in designing the aesthetical shapes of a theatrical contribution to the moves of contemporary societies, john mc grath allows us to consider the survival of his works and of those theatrical trends which ground their activity on the key place granted to history

Notices d'autorité liées

Autres identifiants

Utilisation dans Rameau

Le point d'accès peut être employé dans un point d'accès sujet

... Références liées : ...