paprika.idref.fr paprika.idref.fr data.idref.fr data.idref.fr Documentation Documentation
Identifiant IdRef : 215770676Copier cet identifiant (PPN)
Notice de type Rameau

Point d'accès autorisé

Informations

Langue d'expression : Francais
Date de naissance :  2008
Note publique d''information : 
Parmi les 25 systèmes multi-planétaires observés à ce jour, la plupart se caractérisent par des planètes de type Jupiter, proches de leur étoile centrale et dont l’orbite est souvent très excentrique. Ces particularités peuvent conduire à de fortes interactions gravitationnelles entre les planètes. En conséquence, d’un point de vue dynamique, ces systèmes multi-planétaires compacts constituent une classe spécifique du problème général des N-corps. Des méthodes numériques spécifiques ont alors été développées afin d’explorer l’espace des parame����tres de ces systèmes. Dans cette thèse, un bilan dynamique de plusieurs systèmes planétaires détectés est tout d’abord établi. Jusqu’à présent, les planètes extrasolaires sont supposées être en révolution prograde autour de leur étoile-mère. Cependant, cette thèse introduit une autre possibilité théorique conduisant à la stabilité de certains systèmes compacts. Nous explorons des systèmes théoriques en résonance de moyen mouvement (MMR) comportant deux planètes en contre-révolution (ce qui signifie qu’une des planètes a un mouvement rétrograde). Je développe ainsi l’Hamiltonien du problème des 3-corps dans le cas de MMR rétrograde. La problématique des résonances orbitales rétrogrades est donc analysée d’un point de vue à la fois numérique et analytique. Par ailleurs, afin d’étudier la consistance entre mécanismes théoriques impliquant des MMR rétrogrades et observations, des ajustements aux observations sont effectués pour une variété de systèmes observés. Outre les possibilités théoriques et observationnelles des MMR rétrogrades, une discussion sur la formation de systèmes contenant des planètes en contre-révolution est proposée.

Note publique d''information : 
Since the first detection of an exoplanet in 1995 (around a solar-type star), about 300 extrasolar planets and 25 multi-planetary systems have been observed until now. Most of these multi-planetary systems are characterized by hot-Jupiter close to their central star and moving on eccentric orbits. These particularities may lead to strong gravitational interactions between the planets. As a consequence, compact multi-planetary systems form a specific class of the general N-body problem. To explore the multi-dimensional parameter space of multi-planetary systems, specific numerical methods of global analysis were required in order to remedy the problem of great number of degrees of freedom of such systems. A dynamical check-up of several detected planetary system is then firstly proposed in this thesis. Extrasolar planets are up to now a priori found in direct orbital motions about their host star. However, in this thesis, a theoretical alternative suitable for the stability of compact two-planet systems is investigated. Using a numerical method of global dynamics analysis, we explore theoretical system in Mean Motion Resonance (MMR) harbouring counter-revolving planets (which means that one planet moves on a retrograde orbit). Besides, I have expanded the Halmitonian of both the 3-body problem for the particular case of retrograde MMR; consequently, the retrograde resonance is analysed from both a numerical and an analytical point of view. Furthermore, in order to study the observational feasibility of retrograde MMR, observational fits are performed for different detected systems. Finally, the formation of systems harbouring counter-revolving planets is discussed.

Notices d'autorité liées

Autres identifiants

Utilisation dans Rameau

Le point d'accès peut être employé dans un point d'accès sujet

Equivalent dans un autre référentiel

... Références liées : ...