paprika.idref.fr paprika.idref.fr data.idref.fr data.idref.fr Documentation Documentation
Identifiant IdRef : 226445011Copier cet identifiant (PPN)
Notice de type Rameau

Point d'accès autorisé

Informations

Langue d'expression : Francais
Date de naissance :  1996
Note publique d''information : 
AU COURS DE CE TRAVAIL DE THESE, NOUS AVONS EFFECTUE LES PREMIERES MESURES DE L'AIMANTATION D'UNE SEULE PARTICULE FERROMAGNETIQUE A BASSE TEMPERATURE (0.1 - 6 K) A L'AIDE DE SQUID HYSTERETIQUES CONTINUS EXTREMEMENT PERFORMANTS: LA SENSIBILITE DE NOS MESURES EST DE 10#4 #B. NOUS AVONS ETUDIE DES SYSTEMES MULTIPLES ET VARIES, TOUT D'ABORD DES PARTICULES FAITES PAR LITHOGRAPHIE ELECTRONIQUE DE FORME ELLIPTIQUES ET DE DIMENSIONS SUPERIEURES A 50 NM, MAIS AUSSI DES FILS MAGNETIQUES ET DES AGREGATS. EN CE QUI CONCERNE LES PARTICULES ELABOREES PAR LITHOGRAPHIE ELECTRONIQUE, LES PLUS PETITES ONT MONTRE QUE LA VARIATION DU CHAMP DE RETOURNEMENT EN FONCTION DE L'ANGLE EST EN ACCORD QUALITATIF AVEC LE MODELE DE ROTATION UNIFORME DE STONER WOHLFARTH. CEPENDANT LE DECLENCHEMENT DU RETOURNEMENT DE L'AIMANTATION S'EFFECTUE PAR UN PROCESSUS DE NUCLEATION. LES ETUDES DE LA DYNAMIQUE DE RETOURNEMENT DE L'AIMANTATION FAITES SUR CES PARTICULES ET LES FILS MAGNETIQUES ONT MONTRE QUE LE RETOURNEMENT DE L'AIMANTATION EST ACTIVE THERMIQUEMENT ET PEUT ETRE APPROXIMATIVEMENT DECRIT PAR LE MODELE DE KURKIJARVI POUR LES TEMPERATURES COMPRISES ENTRE 1 ET 6 K. EN DESSOUS DE 1 K, CE MODELE EST MIS EN DEFAUT CE QUI POURRAIT ETRE EXPLIQUE PAR UN EFFET QUANTIQUE. EN CE QUI CONCERNE LA PROBABILITE DE RETOURNEMENT DE L'AIMANTATION NOUS AVONS TROUVE POUR LES PLUS PETITES PARTICULES QUE CETTE PROBABILITE EST PROCHE D'UNE EXPONENTIELLE. CEPENDANT IL EXISTE DE NOUVEAU UNE DEVIATION A PLUS BASSE TEMPERATURE, PROBABLEMENT DE MEME ORIGINE QUE LA DEVIATION OBSERVEE SUR LE MODELE DE KURKIJARVI. ENFIN, LA LARGEUR DE LA DISTRIBUTION DES CHAMPS DE RETOURNEMENT AUGMENTE A BASSE TEMPERATURE. CECI EST SANS DOUTE DU A L'EXISTENCE DE DEFAUTS (RUGOSITE DE SURFACE, DEFAUTS CRISTALLINS, IMPURETES, ETC.) QUI CREENT DE MULTIPLES VALLEES ET COLS SUR LA SURFACE D'ENERGIE POTENTIELLE DECRIVANT LE SYSTEME, CEUX-CI ETANT EN FAIT REVELES LORSQUE L'ENERGIE THERMIQUE EST DU MEME ORDRE DE GRANDEUR OU INFERIEURE A CES FLUCTUATIONS DE LA SURFACE D'ENERGIE

Notices d'autorité liées

Autres identifiants

Utilisation dans Rameau

Le point d'accès peut être employé dans un point d'accès sujet

Equivalent dans un autre référentiel

... Références liées : ...