Documentation Documentation
Identifiant IdRef : 226636984
Notice de type Rameau

Point d'accès autorisé

Informations

Langue d'expression : Francais, Anglais
Date de naissance :  2006
Note publique d''information : 
L'insertion de nombreuses impuretés magnétiques dans des matériaux semiconducteurs massifs permet d'obtenir un comportement ferromagnétique. D'autre part, les boîtes quantiques confinent les porteurs dans les trois dimensions, permettant un contrôle individuel de chacun. Le travail présenté ici concerne l'insertion d'une unique impureté magnétique (Manganèse) dans une seule boîte quantique de semiconducteur II-VI. Cet objet permet l'étude directe, par des moyens expérimentaux relativement simples, de l'interaction entre l'impureté magnétique et un porteur confiné dans la boîte quantique. De manière uniquement optique, le spin de l'impureté peut être contrôlé et détecté. Cela en fait un candidat possible pour réaliser un codage quantique de l'information. La réalisation de ces échantillons, en épitaxie par jets moléculaires, est d'abord détaillée. La ségrégation du Mn au cours de la croissance est utilisée pour réduire la densité d'atomes Mn tout en la contrôlant. Des expériences de micro-spectroscopie optique permettent de valider cette méthode. Ensuite, une étude fine de l'interaction impureté-porteur est réalisée. Les spectres expérimentaux sont analysés à l'aide d'un modèle simple des fonctions d'onde des porteurs dans la boîte. Des valeurs quantitatives de cette interaction sont données en tenant compte de la position de l'impureté dans la boîte ainsi que de sa réduction, induite par le confinement des porteurs. Finalement, les possibilités pour contrôler cette interaction sont présentées: la modification de l'interaction par l'ajout de porteurs dans la boîte quantique, puis une augmentation possible de cette interaction grâce à un meilleur confinement des trous.

Note publique d''information : 
Inserting magnetic impurities into semiconductor bulk materials leads to a ferromagnetic behavior. On the other hand, quantum dots confine carrier in all the space directions, allowing their individual control. This work deals with the insertion of a single magnetic impurity into a single II-VI semiconductor quantum dot. A straight-forward study of this interaction is performed with simple experimental set-ups.: a single spin can be detected and controlled with only optical means. This makes this system a candidate for a quantum-bit. Molecular Beam Epitaxy sample growth first presented. Manganese segregation along the growth is used to reduce, and still control, Mn density to a very low value. Optical micro spectroscopy experiments assess this method. Then, a fine study of the interaction between the impurity and carrier in the quantum dot is achieved. Experimental spectra are analyzed with the help of a simple modelisation of the wavefunction of the carriers confined in the dot. Quantitative values of this interaction are shown, including the effect of the impurity position in the dot and its confined-induced reduction. Finally, some possibilities to control this interaction are presented: its modification with the adding of carriers into the dot, and its increase with a better hole confinement.

Notices d'autorité liées

Autres identifiants

Utilisation dans Rameau

Le point d'accès peut être employé dans un point d'accès sujet

... Références liées : ...