Documentation Documentation
Identifiant IdRef : 226637255
Notice de type Rameau

Point d'accès autorisé

Informations

Langue d'expression : Francais
Date de naissance :  2006
Note publique d''information : 
Notre recherche s'inscrit dans le cadre de l'innovation anthropocentrée. Après avoir souligné les limites des approches existantes centrées sur l'ergonomie et l'usage, nous insistons sur la nécessité de prendre en compte les facteurs de plaisir du consommateur, en d'autres termes la réaction affective du consommateur au produit. Nous présentons le rôle respectif des cinq modalités sensorielles dans la perception du produit, avant de définir les composantes de la réaction affective du consommateur. Nous posons finalement la question suivante : comment prendre en compte la réaction affective des consommateurs dans le processus de conception de produits ? Nous inscrivons notre recherche dans le cadre de l'ingénierie affective, ensemble de méthodes dont l'objectif est d'établir des relations entre la perception subjective des consommateurs et les attributs concrets d'un produit industriel. Nous présentons un état de l'art critique des méthodes d'ingénierie affective existantes : l'ingénierie Kansei, les approches émotionnelles, les approches sémantiques, l'évaluation sensorielle. Nous postulons que toute approche d'ingénierie affective se doit de prendre en compte trois types de données : les attributs concrets du produit, les valeurs des consommateurs, la réaction affective des consommateurs. Notre problématique est la suivante : comment concevoir une méthode d'ingénierie affective, abordable en terme de coût de mise en œuvre par les entreprises de l'ameublement, et permettant de mettre en évidence les attributs concrets critiques de l'espace produit ? Nous proposons un modèle permettant d'expliciter l'influence des attributs concrets critiques sur la perception du consommateur. La méthode que nous proposons est centrée sur deux épreuves successives : la catégorisation libre et le classement hédonique. Nous formulons trois hypothèses : la catégorisation libre et le classement hédonique permettent de mettre en évidence les attributs concrets critiques, les valeurs associées, et la réaction affective du consommateur ; l'évaluation d'un produit dans des contextes perceptifs différents permet de mettre en évidence des lacunes spécifiques à une modalité sensorielle donnée ; l'approche proposée permet de formaliser des objets intermédiaires visuels, facilitant le dialogue et la prise de décision pour toutes les questions se rapportant à la perception du consommateur. Nous présentons les résultats des expérimentations menées avec nos quatre industriels partenaires (Steelcase, Dunlopillo, Gautier et Griffine) qui ont permis de valider nos hypothèses, et nous évaluons le niveau d'appropriation de la méthode par les partenaires.

Note publique d''information : 
Our research focuses on innovation through human factors. We begin by discussing the emergence of "new human factors", and the necessity to take into account users' emotional and affective preferences in the design process. Next we critically analyze existing "affective engineering" methods: emotional design, semantic methods (methods that focus on the meaning and impressions associated with a product rather than on the emotional reaction it provokes), sensory evaluation, and Kansei engineering (which we set apart from other methods because of the specific cultural background associated with it). We conclude that existing methods are often too costly (in terms of human, financial and technical resources) for companies in the furniture industry (our research focuses on this type of company). Moreover, we conclude that none of the existing methods can precisely link a given product attribute to an affective reaction: methods take into account the product as a whole, without isolating the influence of a part. We propose a new method focusing on the uncovering of key product attributes and the meanings associated with them. Indeed, an affective reaction is the result of the confrontation between a physical entity and the meaning consumers associate with this entity. The method is based on two tasks: free categorization and hedonical ranking - in this way, products are never evaluated on an absolute scale, but only relatively to each other. The results of the method can be presented in visual form, because collages and mappings are a good way for the design team to share and discuss affective preferences. We present the experiments we did with four partner companies in the furniture industry: Steelcase, Griffine, Dunlopillo and Gautier. The experiments allow us to validate the affective engineering method we propose, along with our three hypotheses: 1: “Free categorization and hedonical ranking allow the identification of key product attributes, along with the meaning and affective reaction associated with them”; 2: “The compared evaluation of a product in different levels of sensory information allows one to perform a multi-sensory diagnosis of the product, uncovering weaknesses linked to specific modalities.”; 3: “The results of our method can be summarized visually and thus provide a transversal tool to discuss affective preferences”. The results of the studies with each company were applied to the design of new products (currently underway).

Notices d'autorité liées

Autres identifiants

Utilisation dans Rameau

Le point d'accès peut être employé dans un point d'accès sujet

... Références liées : ...