Documentation Documentation
Identifiant IdRef : 226726932
Notice de type Rameau

Point d'accès autorisé

Informations

Langue d'expression : Francais
Date de naissance :  2013
Note publique d''information : 
La formation de l’ion négatif d’hydrogène (H–) lors de collisions entre un ion positif et une cible atomique ou moléculaire neutre est étudiée expérimentalement à des énergies d’impact de l’ordre du keV. Les sections efficaces doublement différentielles de formation des ions H– sont mesurées en fonction de leur énergie cinétique et de leur angle d’émission lors des collisions OH+ + Ar et O+ + H2O à 412 eV/u.m.a. Ces ions peuvent être émis à haute énergie (keV) lors de collisions violentes quasi-élastiques à 2 corps impliquant un fort transfert d’impulsion au centre H. Cependant, les anions H– sont préférentiellement émis à faible énergie (eV) lors de collisions douces à plusieurs corps (> 2) qui résultent en un faible transfert d’impulsion. La formation des ions H– par capture électronique fait suite à l’excitation ou l’ionisation de la molécule. La dynamique de la fragmentation moléculaire est modélisée afin de simuler l’émission des ions H–. L’accord globalement satisfaisant entre la simulation et l’expérience facilite l’interprétation des observations expérimentales.

Note publique d''information : 
The formation of the negative hydrogen ion (H–) in collisions between a positive ion and a neutral atomic or molecular target is studied experimentally at impact energies of a few keV. The doubly-differential cross sections for H– formation are measured as a function of the kinetic energy and emission angle for the collision systems OH+ + Ar and O+ + H2O at 412 eV/a.m.u. These H– ions can be emitted at high energies (keV) in hard quasi-elastic two-body collisions involving a large momentum transfer to the H center. However, H– anions are preferentially emitted at low energy (eV) due to soft many-body (> 2) collisions resulting in a low momentum transfer. The formation of H– ions by electron capture follows excitation or ionization of the molecule. The molecular fragmentation dynamics is modeled to simulate the emission of H– ions. The overall good agreement between the simulation and the experiment leads to the understanding of most of the experimental observations.

Notices d'autorité liées

Autres identifiants

Utilisation dans Rameau

Le point d'accès peut être employé dans un point d'accès sujet

... Références liées : ...