Documentation Documentation
Identifiant IdRef : 226733548
Notice de type Rameau

Point d'accès autorisé

Informations

Langue d'expression : Francais
Date de naissance :  2012
Note publique d''information : 
Depuis la parution de la loi Solidarité et Renouvellement Urbains en 2000, complétée en 2003 par la loi Urbanisme et Habitat, le discours sur l'urbanisme opérationnel s'est teinté d'une dimension environnementale en prônant un meilleur contrôle de l'étalement urbain et donc, une consommation mieux maîtrisée des espaces naturels et agricoles en périphérie des villes. En effet, la problématique environnementale est devenue peu à peu un des enjeux majeurs auxquels la ville doit faire face, notamment au niveau de sa gestion spatiale. Dans un souci de dépasser le stade de l’incantation, les collectivités locales (communes et intercommunalités) ont été invitées par l'Etat à élaborer à la fois des Plans Locaux d'Urbanisme et des Schémas de Cohérence Territoriale dans lesquels doivent être définies, au nom du principe de développement durable, les modalités d'une croissance urbaine raisonnée. Ces politiques se basent sur une réutilisation des espaces déjà bâtis, notamment au sein des villes-centres, par une reconversion de friches ainsi qu’une rénovation et une réhabilitation de l’habitat urbain ; mais elles s’axent également sur une gestion plus stricte des nouveaux terrains à ouvrir à l'urbanisation, principalement au sein des espaces périurbains. Nous aborderons le cas de l’habitat individuel « détaché » qui est le symbole visuel de la périurbanisation et qui est très consommateur d’espaces. Notre zone géographique comprend les communes du S.C.O.T. de Rouen ainsi que les communes limitrophes. D’abord, l’étude part sur deux démarches d’identifications de ce type d’habitat dont l’une se concentrant sur les nouveaux permis de construire (base Sitadel) et l’autre s’axant sur les formes de lotissements. Ensuite, il s’agit de composer une typologie des formes périurbaines de ces lotissements à partir de critères spatiaux, environnementaux et urbains.

Note publique d''information : 
Since the publication of the “Solidarité et Renouvellement Urbain” law on 2000, supplemented by the “Urbanisme et Habitat” law, the discourse on the operational urban planning has tinged with an environmental dimension while advocating a better control of the urban sprawl, and consequently a better control of natural and agricultural areas consumption into urban rings. Indeed, the environmental problematic has become one of the major aims that towns must face up to, especially in terms of spatial management. Therefore, the French locals authorities has been invited by the State government to work out both the “Plans Locaux d’Urbanisme” and the “Schéma de Cohérence Territoriale” within which must be planned out the terms of reasoned urban growth on behalf of sustainable development. These policies are part of a re-use of built spaces, in particular within the downtown areas, by a derelict-land reconversion and so an urban space renewal. Also, they base on more strict management about new parcel of land opening for urbanization, mostly in peri-urban spaces. In our approach, we will focalize on the case of the individual detached house who represents the visual symbol of urban sprawl and who is the biggest spatial habitat consumer. Our geographical area is made of municipalities included in the Rouen’s S.C.O.T. and bordering municipalities. At first, this study will starts off from two identification initiatives of individual detached houses, first about news buildings permits from 2000 to 2009 per municipalities (Sitadel datas), and second about private housing estates. Then, the aim is to build a typology about these peri-urban forms from several spatial, environmental and urban parameters.

Notices d'autorité liées

Autres identifiants

Utilisation dans Rameau

Le point d'accès peut être employé dans un point d'accès sujet

... Références liées : ...